Ces châteaux qui nous entourent Arlebosc

Ces châteaux qui nous entourent Arlebosc

Arlebosc: la « Villa Arlebosc », appellation du Xème siècle, appartenait aux Drodon. Tous ces divers territoires ne cessèrent de faire partie du patrimoine du chapitre de Notre-Dame du Puy et de figurer sur les terres de leur seigneurie « d’’Arlebosce ». Le syndic de ce chapitre se qualifiait à la fois de seigneur et de prieur d’Arlebosc.

Par la suite il n’a jamais dû exister aucun fief dans le mandement seigneurial d’Arlebosc. Les propriétés de Chazotte, Romaneaux, Malgarays, bien que patrimoine de familles nobles, ne cessèrent jamais d’être considérés comme simples mas ruraux.

Le Château de Chazotte

Capture d’écran 2015-05-14 à 09.46.46

Edifié sur un éperon dominant le Doux, en contre bas de la route reliant Boucieu le Roi, ce château, construit aux XVe et XVIe siècles, possède un haut logis quadrangulaire de trois étages sur rez – de chaussée, un donjon haut de vingt mètres muni aux angles de poivrières (guérite de maçonnerie à toit conique placée en encorbellement) .Il est flanqué au milieu de sa face ouest d’une tourelle carrée de style Renaissance, sorte de donjon empatté, crénelé et muni de bretèches, rajouté au XIXe siècle.
Les façades et les toitures (à l’exclusion de la tour moderne) et la poterne d’entrée sont inscrites au titre des monuments historiques depuis le du 2 mars 1981.

Capture d’écran 2015-05-14 à 09.47.01 Capture d’écran 2015-05-14 à 09.47.10

Quelques vues du château

« Thérèse, alors adolescente, se souvient des kermesses dans la cour du château et du sirop offert dans la cuisine au cours des années 1940 »…

Le château de Chazotte est une propriété privée, il ne se visite pas.

Le château de Malgaray

Capture d’écran 2015-05-14 à 09.47.30

Située au- dessus du village, à environ 1 km, cette maison forte a été bâtie en 1715-1725 par Jean Rouchet.

Elle est de construction rectangulaire à deux niveaux, avec sur sa façade ouest, des ouvertures à colonnettes dans un style oriental.

Le château est propriété privée.

Le château du village

Capture d’écran 2015-05-14 à 09.48.56

Un vieux château médiéval, au cœur du village, servit de presbytère jusqu’au XIIIe siècle, faisant corps avec l’église.

L’ensemble fut incendié lors du premier soulèvement du Calvinisme.

Au XIXème siècle, l’ancien édifice du château disparaît pour la construction de la nouvelle église.

Seules subsistent les tours et le logis.

Le château d’Arlebosc, construit vraisemblablement au XIVe siècle, est situé au centre du village, près de l’église. Transformé en presbytère, le logis en équerre, très remanié, est flanqué de
tours circulaires. La partie nord-ouest abrite le donjon carré de treize mètres de côté, aux maçonneries épaisses d’environ deux mètres. L’intérieur est divisé en trois niveaux, le premier voûté en berceau, le deuxième sur croisées d’ogives. Les fenêtres sont en tiers-point ou trilobées.

Propriété de la mairie, il ne se visite pas.

Le château des Romaneaux

Capture d’écran 2015-05-14 à 09.49.09

Situé à la sortie du village en direction de Saint Félicien, peu visible de la route, Romaneaux est une maison forte du XVIe siècle, quadrangulaire, flanquée de deux tours carrées.

Propriété de la famille Destezet, il ne visite pas.

Gérard Vallon

Télécharger l’article

châteaux d’ Arlebosc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Filtre Anti Robot *