4 thoughts on “Le pinard ou le sang des poilus

  1. Bravo de faire connaître ce fait ignoré des français. Je me suis fait reprocher d’avoir dit que mon grand-père n’était pas un héros mais quelqu’un de sacrifié et pourquoi?

  2. Le pinard est sacré : buvez , ceci est mon sang nous aurais dit le seigneur !
    Combien de litres de pinard accueillaient les martyrs qui ont crevés dans les champs d’horreurs de cette saloperie que l’on nomme la grande guerre.

  3. Je n’avais jamais entendu parler de ça, merci Gérard pour ce reportage qui éclairera certainement les gens sur la conduite de ces pauvres soldats manipulés par l’état. On comprend que ces anciens aient des fois des conduites qui pouvaient paraître bizarres.

  4. Le pinard en 14, la pervitine en 39, du moins côté allemand. Il fallait bien que les états majors rendent leurs soldats junkies pour que ceux ci acceptent d’être envoyés à la boucherie…A moins que ce ne soient les fusils qui pointaient dans leur dos. foutue cochonnerie que la guerre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Filtre Anti Robot *