4 thoughts on “Mémoires – Des prisonniers de guerre à Nozières après la 2ème guerre mondiale

  1. Merci pour ces informations dont j’ai vaguement entendu parler par ma mère.

  2. Merci à Jean Monchal de nous avoir rapporté cette page d’histoire !

  3. merci pour cette page d’histoire qui nous apprend beaucoup en anecdotes sur la vie de nos anciens.
    petite précision, mon grand-père s’appelait Auguste VALLON et non Gustave. MERCI pour cette belle photo de lui !

  4. Natif de Nozières , j’avais dix ans à la Libération et je me souviens de l’arrivée du camion qui emmenait des “KG” allemands destinés à être répartis parmi la population des environs : Dès son arrêt sur la place , des villageois particulièrement rancuniers contre “les boches” leur crachaient dessus au grand dam de mon Père scandalisé et qui s’était pourtant particulièrement “mouillé” en tant qu’authentique Résistant au sein de l’AS ( Armée Secrète ) . Je revois aussi l’élégant prisonnier Teuton , un instituteur transformé en apprenti boulanger chez”le Père Gauchier” , avec son étincelant rouleau à cigarettes devant lequel je bavais d’admiration … Givet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Filtre Anti Robot *