LA COMPAGNIE L’ENFANT BLEUE… Delphine Hermann et Hubert Benhamdine

La Compagniecontact-logo 

En Mars 2008, naquit la « Compagnie l’Enfant Bleue » : l’enfant, celui qui joue, sur la planète bleue.

Pour la Compagnie, la vie est un jeu. Utopistes de cœur, ils proposent un autre regard sur le monde.

Les débuts se firent à Paris. En septembre 2011, la Compagnie atterrit au cœur de la montagne Ardéchoise, à Nozières, où elle rencontre ses premiers partenaires : la mairie de Nozières, la région Rhône-Alpes, le Valdac et bien d’autres…

Leurs créations cherchent à être le plus écologiques possibles et la compagnie s’est lancée un véritable défi : produire des spectacles 100% vert, 100% recyclés !

La « Compagnie l’Enfant Bleue » touche plusieurs centaines de personnes par an dans le cadre de ses actions culturelles et de ses spectacles. Son activité s’étend au niveau national. Elle est partenaire avec des structures associatives : Centres Sociaux, bibliothèques, Maisons des Associations. La « Compagnie l’Enfant Bleue » a longtemps été affiliée à la Ligue de l’Enseignement.

La « Compagnie l’Enfant Bleue » c’est un regard pétillant, neuf sur le monde qui nous entoure, car changer le monde c’est d’abord changer le regard qu’on lui porte.

Un grand nombre d’actions à destination des collectivités sont entreprises (école, hôpitaux, centre de loisirs, pôle emploi et centres sociaux…). Il est proposé de travailler ensemble sur la mise en place d’un spectacle ou d’une formation en partant d’une trame. Tous les sujets se concentrent sur l’écologie, le respect de la Nature et du vivant. La demande peut être adaptée au public et à son environnement. Par exemple, les spectacles “dont vous êtes le héros” ont été adaptés sur la thématique des mariniers à destination des enfants. Ou encore, en hôpitaux, les formations (écriture, chant et théâtre) ont été adaptées pour les malades d’Alzheimer.

Qui sont-ils :         

Delphine Hermann et Hubert Benhamnide ont découvert l’Ardèche par des amis valentinois. Tombés amoureux de notre région, ils ont déniché sur Internet leur maison du « Tracol ». Le couple a craqué devant la beauté de son site et ses vieilles pierres.

Issus de la région parisienne, la quiétude des lieux a libéré l’inspiration, Delphine y a écrit quatre pièces en quatre mois : la dernière « Nat-üre »a été présentée au festival d’Avignon et nous avons eu le plaisir de la découvrir récemment à
« Neyramand ».

A Nozières, la compagnie propose des ateliers de jeu pour enfants face à la caméra. Un court métrage est en projet. Toujours à la recherche de fonds pour leurs spectacles, Delphine et Hubert sont également à la recherche de musiciens pour une comédie musicale et ils ont bien noté que la région en recèle un bon nombre.

delph2 DELPHINE HERRMANN comédienne, formatrice, auteure et metteuse en scène a été formée à l’école des « Enfants Terribles », elle travaille dans différents univers.
Au théâtre : avec le Fou rire des Lilliputiens au festival d’Avignon où elle incarne la reine déjantée.

En comédies musicales : avec Starmania, jouant la loubarde travestie ou Juliette, dans la parodie Roméo et Juliette, la version interdite…

A l’écran : avec les sketches de Michel Muller où elle incarnait La blonde tuée par une pince à linge géante ou Just little house, la James Bond Girl…

Elle maitrise l’art du clown, du jeu masqué, du jeu face à la caméra, de la tragédie et du théâtre musical.

Créations et mises en scène :

2013, Nat-üre, festival d’Avignon. Tournée en cours,
2010, Michel, adaptation de textes et chansons de femmes, à l’Esperluette, Paris,
2009, Un Idéal, écriture collective, à l’Esperluette, Paris,
2008, Cours amateur, adaptation de textes et écritures, à L’esperluette, Paris,
2007, Minuit Chrétien de Tilly, Le Théo Théâtre, Paris et tournée Belgique,
2006, Voyage, théâtre Dezajet, Paris – 2005, La ligne de Vie, théâtre le Funambule, Paris, 2004, La Chingada de M. Tavares, théâtre Galabru, Paris,
2003, Tout en Folie, pour l’institut Goethe, Paris.

 

Depuis 2001, Delphine enseigne aux amateurs de 7 à 77 ans le théâtre, le théâtre musical et le jeu face à
la caméra, dans différents contextes : écoles, hôpitaux, zones d’éducations prioritaires…. Elle est agréée par les Rectorats de Paris et de Grenoble.

Elle reçoit le 3e prix des Trophées AG2R de l’innovation sociale 2007 pour la création de cours artistiques pour les malades d’Alzheimer.
Elle coache également des artistes pour l’interprétation.

hub3 Hubert Benhamnide, lui est  Comédien et metteur en scène, il cultive tous les aspects de l’éclectisme et s’aventure dans tous les répertoires classiques et contemporains.

Formé à l’école « Claude Mathieu », dès sa sortie, le cinéma lui fait de l’œil avec un premier rôle dans Le chignon d’Olga, premier long métrage de Jérome Bonnel.

Il débute alors une carrière audiovisuelle dense entre cinéma et télévision. C’est cette dernière qui lui offre alors ses rôles les plus importants : un post ado loser et décalé (Le Train, Canal+), un pianiste aveugle (Le sanglot des Anges, France 2), un jeune policier gaffeur et immature (Cellule Identité, M6), un rentier manipulateur et tête à claques (Les Toqués, TF1), un aristocrate original et suranné (Juste un peu d’amour, France 2), un autre jeune policier timide et ingénieux dans les années 20 (Empreintes criminelles, France 2), un vicomte déjanté et cruel dans une saga historico- loufoque (1788 et demi, France 3).

Tout récemment, on le retrouve en jeune photographe en pleine tourmente familial (Joséphine Ange Gardien, TF1) et en retardé mental ambigu et meurtrier (Caïn, France 2).

Au cinéma, il joue notamment pour Mikhaël Hers (Primrose Hill, Memory Lane). Au théâtre, il est interprète de L’Ours et La demande en mariage à Chantilly pour le théâtre de la Faisanderie et d’Albert 1er à La Tempête, et joue Rédillon dans Le Dindon mis en scène par Philippe Adrien.

En parallèle, il débute une carrière d’auteur/metteur en scène avec Roméo et Juliette la Version Interdite. Il écrit et réalise également des épisodes pilotes pour deux formats courts humoristiques pour la télévision : Les Boboys et L’avis du Professeur Girbaud-François. Il écrit en 2012 un moyen-métrage, “En fait moi je souffrirai pas”.

Mais aussi :

Nicolas Devort  comédien et metteur en scène, Laure Sardin comédienne, Teddy Melis comédien

Pour en savoir plus :http://www.delphineherrmann.book.fr

Contacts : Delphine Herrmann – L’enfant bleue – Le Tracol – 07270 NOZIERES Tèl : 06 88 49 48 70

Mail : lenfantbleue@gmail.com

Reportage de Gérard Vallon

4 thoughts on “LA COMPAGNIE L’ENFANT BLEUE… Delphine Hermann et Hubert Benhamdine

  1. Merci pour ce belle article,

    Enfants, Adultes, si vous voulez rejoindre l’atelier court métrage, contactez nous!!

    PS : le véritable nom d’hubert c’est Benhamdine

    A bientôt
    delphine

    • Désolée pour l’erreur, rectification faite.

  2. Merci pour toutes ces infos, voici une bonne lecture. J’ai appris différentes choses en vous lisant, merci à vous. Fabienne Huillet

  3. Merci pour ce partage, c’est pas mal du tout. Je m’occupe de la partie actu pour la ville de la Rochelle et je ne vais pas hésiter à relayer votre article. Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Filtre Anti Robot *