Manifestation / rassemblement contre le pass sanitaire à Lamastre

Communiqué

Selon les organisateurs, cette manifestation est apolitique, sans collectif ni organisation syndicale. Il s’agit d’un rassemblement citoyen.

Gouverner c’est prévoir, pas seulement de demander aux gens d’obéir !

 

10 thoughts on “Manifestation / rassemblement contre le pass sanitaire à Lamastre

  1. Marre des manifestations.1918 : grippe espagnole =50 millions de morts pas de vaccin donc “chic” pas de passe sanitaire !si des variants plus virulents se propagent on va rigoler. Continuons comme ça, merci les anti-vax.

    P.S Simplement , je pensais que les lois votés par les élus représentant le peuple dans notre république étaient démocratiques !

  2. en réponse à Bern
    Le politico-covid bien pensant et manipulateur, chacun est en droit d’en penser ce qu’il veut mais avec la pensée unique, la mémoire courte et les analyses à la petite semaine, pendant ce temps 7 000 enfants meurent de faim chaque jour dans le monde dans l’indifférence des mêmes bien pensant, pas besoin de vaccin, de manifs ou de pass sanitaire : il suffirait de nourriture mais personne ou presque n’en parle et surtout n’agit

  3. Bjr Bern et Chris, il ne faut pas comparer le vaccin et la lutte contre la faim se sont deux sujets totalement différents. l’un est actuel et le problème pour le second est présent malheureusement depuis des lustres et dire que personne n’agit ou ne fait rien à mon avis je ne suis pas d’accord sur cette position ……..

  4. je suis tout à fait d’accord avec toi Alain, il faut comparer ce qui est comparable, la faim il y a des associations, les états….. pour, le virus, le pass c’est autre chose pour ma part je suis contre le vaccin mais je l’ai fait pour pouvoir voir mes petits enfants, et le pass je suis contre mais il fait parti du package donc…..

    • Tout est dit !

  5. en réponse à jacqueline
    Sauf que le pass sanitaire n’a jamais été fait pour “pouvoir voir vos petits enfants ” car le vaccin n’empêche pas d’être contagieux ni d’être contaminé et la faim dans le monde tue bien plus que la covid et contre la faim un vaccin facile existe, il s’appelle nourriture et quand vous dites “il y a des associations, des états” c’est bien la preuve du fiasco général de ce monde dit civilisé…qui regarde trop la télé

  6. chacun ses idées, vous pensez peut être supérieur (e) au début des vaccinations personne ne savait que cela ne protégerait pas des variantes. Et vous comment êtes vous au courant que des gens meurent de faim, n’est ce pas en regardant la télé? Vous devriez cultiver et envoyer vos récoltes cela sauverait “peut être” une ou deux personnes, mais bon, les donneurs de leçon ne sont pas les meilleurs. Et puis franchement dans ses bleds heureusement qu’il y a la télé ou internet, autrement qu’est ce que l’on se ferait ch…..Les pseudos intellectuels j’en ai rencontré toute ma vie mais à part parler et refaire le monde pas grand chose bonne soirée

    • réponse à Chris et Alain,Je n’ai pas parlé de la faim dans le monde(autre sujet) Par contre la démographie galopante de certains pays est aussi un gros problème car la Terre avec en plus le réchauffement climatique ne pourra à terme nourrir tout le monde si l’on continue ainsi .La mémoire courte évoqué semble frapper les anti-vax car ils oublient toutes les pandémies mondiales(sans vaccin): peste noire ,grippes espagnoles ,asiatiques etc. Bien sur le vaccin n’a pas la prétention d’arrêter contagion et contamination mais limite grandement les effets du virus.

  7. Bonjour Chris,

    Quand le monde autour de nous sort de la rationalité pour se ruer dans l’émotion de la foi et dans la tyrannie de la peur, il ne nous reste qu’à chercher le réconfort et la sérénité chez les stoïciens.
    Depuis qu’un virus scientifiquement “banal” s’est avéré être un prétexte politique, la médecine et la science ont été écartées et persécutées par l’inquisition du pouvoir qui un jour sera rattrapé par la patience et la persévérance de cette même science. L’installation du covidisme a entériné le clivage entre ceux qui cherchent à s’informer et qui continuent à penser et ceux qui se fient à l’autorité et se font laver le cerveau par les médias réguliers ; entre ceux qui ont gardé le goût et le courage moral du devoir citoyen de résister à l’illégalité de la loi non légitime et les suiveurs conformistes, apeurés, naïfs ou sots qui sacrifient leur souveraineté à leurs petits conforts et leur “sécurité” ; de ceux qui ont compris l’enjeu et ceux qui pensent que le mal est temporaire. En face de l’obscurantisme institutionnel, il est vain d’apporter des arguments sourcés. Inéluctablement, un cycle historique touche à sa fin : nous devons bien nous résigner et nous faisons bien de nous préparer à vivre les années sombres de la fin d’une certaine civilisation. Étant donné l’hystérie collective, l’on peut poser la question qui est le plus grand sot : celui qui perd la raison ou celui qui entreprend de lui la rendre.

  8. BIGRE il va falloir que je retourne à l’école pour comprendre tout cela

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Filtre Anti Robot *