2 thoughts on “UN FLÉAU DANS NOTRE RÉGION = LES CHENILLES PROCESSIONNAIRES…

  1. Pour avoir travaillé dans une entreprise de la région de Lyon, où il y avait un grand parc et des sapins, pour les propriétaires obligations leur étaient faites d’enlever ces nids La méthode utilisée par le paysagiste était de les faire bruler. Il est vrai que depuis deux trois ans, le long de la route on voit de plus en plus de nids et à une altitude de plus en plus élevée. Serait-ce dû au réchauffement de la planète et à la non éradication de ces nids ?

  2. ” Le coucou, lui, chasse surtout à la chenille processionnaire qui abonde dans les pins de la Collange. Cette chenille velue, urticante, rayée longitudinalement de rouge brique et de noir, construit des pelotes rondes et soyeuses autour des branches encore garnies de leurs épines, des nids qu’on dirait en toiles d’araignée, mais solides, mais formées de plusieurs épaisseurs, impossible à déchirer.
    Le coucou, lui, va se percher sur la branche auprès d’elles et les gobe à la sortie. Il en détruit un nombre incalculable.”
    Extrait de : ” Histoires d’oiseaux” de Charles Forot, 1976, Edition Le Pigeonnier, Saint-Félicien, Ardèche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Filtre Anti Robot *