Nozières dans les années 1960 – bis

L’immeuble des “Boutons d’Or”, le terrain de tennis et l’aire de jeux ne sont pas encore construits – à leur place: pré et jardin.

L’immeuble du “Chareyrou” non achevé et à son pied le grand jardin de Firmin Desbos.

La croix à son emplacement initial – à droite sur la photo: le four et le café, épicerie, boulangerie “Gauchier”.

Les villageois de mon âge se souviennent des parties de foot presque quotidiennes disputées sur la place du village (les buts étaient, d’un côté: le bassin, de l’autre: les arbres qui encadrent la croix).

De gauche à droite: café restaurant Riou (aujourd’hui Coste) – Hôtel café restaurant Desbos (aujourd’hui la mairie) – épicerie Garnier (actuelle épicerie) – garage René Desbos au rez de chaussée de l’actuel immeuble “le Chareyrou”.

A noter l’apparition des 4 cv Renault.

Les vaches de “Tatoi” s’abreuvent au bassin qui était alors surmonté d’un lampadaire.

Les vaches des 4 ou 5 fermes du village s’abreuvaient au bassin et Nozières était tristement célèbre et raillé dans les villages alentours à cause des déjections bovines qui parsemaient les rues… (on les voit sur la photo).

Nozières comptait alors 600 habitants …

 

Clic droit – afficher l’image puis zoom, permet d’agrandir les photos

Peut être reconnaitrez vous des gens qui figurent sur ces photos: merci de les noter en commentaires

 

Collection de cartes postales de Gérard Mandon

Mise en page Gérard Vallon

 

Nozières des années 60

 

 

One thought on “Nozières dans les années 1960 – bis

  1. Bonjour à tous!
    Très belles photos de ce petit village qui comptait plus d’habitants qu’aujourd’hui!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Filtre Anti Robot *