LES CRÈCHES…

Décembre – Janvier : La période des Crèches

 

                                                           Crèches exposées en décembre 2012 à la salle des fêtes de Nozières

 

Dans la religion chrétienne, la crèche de Noël est une mise en scène de la Nativité, la naissance de Jésus de Nazareth. Jésus serait né dans une étable car ses parents n’ont pas trouvé un espace approprié.

Une légende veut que François d’Assise ait créé à Greccio, en Italie, la nuit de Noël 1223, la première crèche vivante.

La plus ancienne crèche non vivante connue date de 1252 au monastère franciscain de Füssen en Bavière. Il s’agit d’une crèche permanente qui contient des personnages de différentes tailles, en bois.

Dans la basilique Sainte-Marie-Majeure de Rome est conservée la première crèche permanente réalisée en pierre en 1288, suite à la commande du pape Nicolas IV.

Ces reproductions permanentes de la Nativité se développent particulièrement avec les crèches napolitaines qui apparaissent dans les églises au XIVe siècle puis dans les familles aristocratiques de Naples les siècles suivants.

La crèche domestique se diffuse progressivement (la première attestée date de 1567.Les grandes crèches napolitaines (ornées de statues en bois avec des yeux en verre, démontables et refaites chaque année) de style baroque connaissent leur apogée au XVIIIe siècle.

Après la période de la Révolution pendant laquelle cette pratique religieuse est interdite, les crèches se multiplient dans les familles aisées. Les figurines, réalisées en cire, en mie de pain ou en verre filé, apparaissent dans un décor de rocaille.
Les crèches provençales avec leurs santons (du provençal « santoun », petits saints, représentant tous les métiers de l’époque dans un style naïf), se développent dans les églises et dans les maisons particulières à partir de 1803, juste après le Concordat de 1802.

La démocratisation des crèches domestiques est alors favorisée par la fabrication en série des figurines en plâtre peint et leur diffusion par les marchands d’objets religieux.

Dans les églises chrétiennes, la crèche est généralement installée dans les jours qui précèdent la fête de Noël tandis que dans les foyers, son installation varie selon les régions. Dans la tradition chrétienne, on enlève la crèche le 2 février.

Une polémique liée à la laïcité en France nait en décembre 2104 : à la demande de la fédération nationale de la libre-pensée, le juge administratif de Nantes a refusé qu’une crèche de Noël soit installée dans l’enceinte du conseil général de Vendée. Simultanément, le préfet de l’Hérault demande au maire de Béziers, de retirer la crèche de sa mairie car selon le préfet, elle contrevient « aux dispositions constitutionnelles et législatives garantissant le principe de laïcité ». Pour protester contre ces interdictions, plusieurs maires décident d’installer des crèches dans leurs mairies.

Il convient en fait de comprendre le symbole de la crèche, en distinguant l’élément de tradition culturel pour tout le monde, évocant la naissance de Jésus de Nazareth, dont l’existence historique est reconnue par tous sans connotation religieuse…et pour les chrétiens du monde un évènement cultuel, celui de l’anniversaire de la naissance de Jésus “Fils de Dieu” incarné à Bethléem…, aujourd’hui, après le début de polémique évoqué :  7 français sur 10 sont favorables au maintien des crèches dans les lieux publics.

 Reportage de Gérard Vallon

2 thoughts on “LES CRÈCHES…

  1. Ces défenseurs de la laicité manifestent bêtement leur niveau d’intolérance et de débilité, ils se trompent de sujet en niant le caractère culturel et traditionnel des crèches … et pendant qu’en France on enfile des perles , les Allemands exportent les produits de leur industrie … Des manifestations ou édifices à caractère religieux , sur le domaine public, il y en a partout en France depuis 1000 ans ! Va -t-on les raser pour assurer les grincheux d’une totale neutralité de l’état ? …

  2. En décembre 2104 ! qu’en sera t-il de la cohabitation entre laïcité et tradition de la crèche comme en ce soir de Noël 201.
    Joyeux Noël à tous et bravo à l’auteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Filtre Anti Robot *