L’EXPOSITION JEAN CLAUDE MATTHEY

L’exposition Jean Claude Matthey se poursuit jusqu’au 15 février 2015 – salle de l’ancienne mairie

Tous les samedis et dimanches de 14 h à 22 h et sur demande pendant la semaine.

Capture d’écran 2015-01-31 à 21.22.10

Dans une pièce plus habituée aux anciens débats des conseillers municipaux, l’exposition d’affiches donne la parole aux murs. La parole est forte et ne peut laisser insensible. Jean Claude traduit des histoires et des engagements où le texte est aussi percutant que le dessin : un traitement de l’actualité, des cris de révolte, le partage et la poésie.

Dessinateur et affichiste renommé, Jean Claude, 70 ans, père de 4 enfants est né en Suisse où il fut le premier objecteur de conscience.

 

Capture d’écran 2015-01-31 à 21.21.49

Son refus d’effectuer le service militaire l’a conduit à l’emprisonnement, à la perte de tout document officiel, pièces d’identité, permis de conduire… Il est contraint à s’expatrier.

Il arrive alors en France et voyage en Afrique, Amérique du nord, Moyen Orient, il vit pendant 18 ans sans la possibilité d’obtenir le moindre titre de séjour.

Il fonde l’ « Atelier des Clots » en Haute Savoie qu’il transfère ensuite à Saint Egrève en 1987. Une opération immobilière conduit «officiellement… » à sa démolition en 1997.

Jean Claude part alors pour les Pyrénées Orientales puis Paris où il rencontre et se lie d’amitié avec plusieurs dessinateurs de Charlie Hebdo. Après 3 ans de résidence au Maroc, il revient à Saint Egrève mais sans atelier.

Le festival « Lamastrock » dont il est l’un des membres du conseil d’administration lui fait découvrir Nozières où il s’installe en 2004. Il continue d’y exercer ses talents de dessinateur et de sculpteur et souhaite remonter un atelier. Il est à la recherche de locaux « pas chers » selon ses mots.

Jean Claude s’est plu à me dire « Toujours pas Français, j’ai pourtant mon portrait sur un bâtiment public à Arlebosc ».

Gérard Vallon

 

2 thoughts on “L’EXPOSITION JEAN CLAUDE MATTHEY

  1. bel article!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Filtre Anti Robot *