FUSION COMMUNAUTÉS DE COMMUNES : ÉPILOGUE…

Capture d’écran 2016-07-31 à 08.40.13Capture d’écran 2016-07-31 à 08.40.43

Rectificatif à la demande d’un lecteur perspicace

Il était écrit dans le Dauphiné Libéré du 30 juillet

Jean Paul Vallon, Président de la communauté de communes déclare : « J’ai envie de dire … Tout ça Pour ça ! »

Et non : « j’ai envie d’en rire… »

 

 

5 thoughts on “FUSION COMMUNAUTÉS DE COMMUNES : ÉPILOGUE…

  1. eh bien, on est bien monté !!!!! inertie, inertie

  2. Déjà qu’il n’y a pas grand chose !!! et bien on continuera à être des villages dortoirs !!! Et surtout Messieurs et Mesdames les élu (e)s ne vous plaignez surtout pas que les commerces ferment !!!

  3. Bonjour, Je suis élue sur la commune d’Empurany et je me permets un droit de réponse : je suis satisfaite de la décision finale de Mr le préfet. Laissez nous gérer nos communes en ayant de fortes connaissances de notre territoire et de ses habitants.On ne peut pas parler d’inertie bien au contraire.Et je ne vois pas le rapport avec la fermeture des commerces.

    • J’ai été élue pendant 2 mandats d’une ville du sud de 18000 hab, et une communauté de communes de 69000 hab, et croyez moi tous nous nous démenions pour faire en sorte qu’elles vivent malgré les grands centres commerciaux des alentours, et aujourd’hui les élus qui suivent perpétuent et améliorent toujours et toujours… Ils ne vivent sur des acquis… Il n’y avait et il n’y a aucune commune dortoir comme celles de la communauté de Lamastre …

  4. franchement le territoire n’appartient pas aux élus mais au gens qui y habitent et il faudrait peut être poser la question à tous les habitants de souche ou d’ailleurs, tout le monde à droit à la parole

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Filtre Anti Robot *